Espoir pour les lépreux en Inde:

Gandhiji Prem Nivas

Gandhiji Prem Nivas, en Inde, est un centre d'accueil pour lépreux, créé par Mère Teresa de Calcutta, qui aide les malades et leurs familles à se faire soigner, à avoir un travail pour se subvenir à leurs besoins et à se réinsérer dans la société .
 

La lèpre est l'une des plus anciennes maladies infectieuses connues de l'homme. Elle affecte principalement la peau, les nerfs, les yeux et le système respiratoire, mais la maladie est guérissable et un traitement à ses débuts peut prévenir l'invalidité, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

En dehors de la ville de Titagarh, dans l'État indien du Bengale occidental, Mère Teresa a créé le Gandhiji Prem Nivas Leprosy Center en 1958. Géré par ses Missionnaires de la Charité, le centre a été construit pour une communauté existante de personnes atteintes de la lèpre. Aujourd'hui, plus de 1 000 personnes (affectées et leurs familles) vivent et travaillent dans les installations.

 

Les résidents qui se sont remis de la maladie travaillent comme tisserands au centre et produisent les saris (uniformes) bleus et blancs portés par les religieuses de la Charité à Calcutta. Les enfants des patients reçoivent une éducation gratuite au centre, qui fournit également de la nourriture, des soins médicaux de base et un traitement psychologique à ses résidents.

 

L'établissement est géré par la vente de tissus fabriqués dans le centre, avec l'aide de dons et avec le soutien de l'OMS, qui a lancé en avril 2016 la Stratégie mondiale contre la lèpre 2016-2020, dont l'objectif est l'élimination mondiale de la lèpre la maladie. Gandhiji Prem Nivas participe au programme de l'OMS avec d'autres hôpitaux en Inde et fournit des traitements non seulement aux patients résidant au centre, mais aussi à d'autres personnes atteintes de la lèpre qui ont besoin de soins médicaux.

© Sandra Jabalera

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Classic
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône sociale YouTube